Connaissez-vous vos droits en déménageant ?

Home / Jojo blog  / Connaissez-vous vos droits en déménageant ?

  1. Vos déménageurs sont tenus de vous donner une estimation écrite.

Avant de partir, l’entreprise de déménagement doit vous fournir une estimation écrite concernant le coût total de votre déménagement. Pour les déplacements inter – états, les estimations sont basées principalement sur le poids total de l’expédition à transporter et la distance de votre nouvelle maison.

Une estimation verbale n’est pas considérée comme officiel. Ne signez jamais une estimation vide ou incomplète, en tant que moteur irréfutable, le déménageur pourrait changer les termes plus tard, sans votre consentement.

  1. L’estimation écrite que vous recevez peut être obligatoire ou non contraignante

Vous et votre déménageur décidez si l’estimation que vous recevez est obligatoire ou non contraignante. Cela doit être déterminé avant le déménagement proprement dit. Si vous acceptez une estimation obligatoire, vous avez une garantie que le prix final que vous devrez payer est le prix qui a été inscrit sur l’estimation écrite.

Si vous ajoutez des articles à l’expédition après l’estimation, votre déménageur a le droit de vous fournir une nouvelle estimation de liaison ou de faire l’estimation actuelle non contraignante.

Si aucune de ces conditions ne sont convenues par écrit, votre estimation représente la reliure originale. Gardez à l’esprit que certains déménageurs font payer des frais pour la création d’une estimation de liaison.

Une estimation non contraignante est un facteur prédictif, mais pas une garantie du coût de votre déplacement, mais cet aspect doit être précis.

Au moment de la livraison, les déménageurs ne peuvent pas vous obliger à payer plus de 110 pour cent de l’estimation initiale. Au-delà, ils ont jusqu’à 30 jours à compter de la date de livraison pour percevoir les frais restants.

  1. Les estimations doivent inclure une déclaration décrivant vos deux options de couverture de responsabilité

Tous les déménageurs interétatiques doivent assumer une certaine responsabilité pour la valeur des objets qu’ils transportent.

  1. Vous avez le droit de souscrire une assurance responsabilité civile de fret tiers

Alors que vos déménageurs sont tenus de vous offrir les deux options de couverture d’assurance décrites ci-dessus, vous avez toujours la possibilité d’acheter une couverture supplémentaire, soit par un tiers ou par votre déménageur. Si vous achetez une assurance responsabilité civile de fret supplémentaire par votre déménageur, il doit vous fournir un document écrit de l’achat et une copie certifiée par la police au moment de l’achat.

  1. Les circonstances qui réduisent la responsabilité normale de votre déménageur

Vos droits mobiles imposent quatre circonstances dans lesquelles est réduit la responsabilité de votre déménageur pour la perte ou les dommages aux biens ménagers: (1) que vous choisissez de renoncer à la protection de la pleine valeur; (2) la perte ou le dommage est lié à un acte ou une omission de votre part, (3) la  valeur déclarée de votre envoi est inférieure à sa valeur réelle; (4) vous négligez d’informer votre déménageur par écrit des articles estimés à plus de 100 Euros.

  1. Le processus de dépôt des demandes de perte ou de dommages

Vous avez le droit de déposer une demande d’indemnisation des articles perdus ou endommagés pendant le transport, mais il y a quelques dispositions. Les demandes doivent être présentées par écrit pas plus de neuf mois après la date de livraison, et doivent être reconnus par votre déménageur dans les 30 jours suivants la réception de la demande. Après cela, ils ont 120 jours pour vous fournir une sorte de résolution, mais ils peuvent avoir droit à une prolongation de 60 jours si la demande ne peut être traitée ou éliminée dans un délai de 120 jours.

Contactez JOJO et planifiez votre déménagement avec des pros, réservez-ici.

Post a Comment